L'impuissance chez les hommes âgés de 50 ans, les signes et le traitement de la pathologie

Pour le traitement de la dysfonction érectile compte tenu de l'âge moyen, vous devez connaître les signes de l'impuissance chez les hommes de 50 ans. En fonction de la survenance du temps varie impuissance primaire et secondaire. Primaire se caractérise initialement par l'absence complète de la fonction érectile. Secondaire affaiblissement ou la complète extinction de l'érection lors qu'à l'origine elle était. Un des aspects secondaires de l'impuissance est d'âge (physiologique) de l'impuissance.

L'impuissance après 50 ans a comme clinique les manifestations de cette maladie, et sont spécifiques des signes, qui impose l'âge des patients.

Commune les symptômes de l'impuissance

En général, les symptômes de l'impuissance peut être divisé en 2 groupes principaux:

  • organiques;
  • psychogène.

Chaque groupe il y a les particuliers de la manifestation.

Environ 80% des cas de cette maladie ont une origine organique. Organique de l'impuissance ne se développe pas rapidement et d'un seul coup, mais progressivement. C'est long et le système de trouble. Lors de l'impuissance organique spontanée viagra manquent, la libido n'est pas réduite, l'éjaculation normale.

le problème avec l'impuissance

Impuissance apparaît soudainement et souvent d'un seul coup. Le principal facteur de son apparition sont les troubles nerveux et psychique de la nature: l'anxiété, la dépression, l'état névrotique, les problèmes de vis-à-vis des partenaires. Ce type de la maladie provoque et la réception de plusieurs médicaments (oestrogènes, médicaments anti-cancer, anti-dépresseurs, anxiolytiques). À la différence de l'impuissance organique spontanés et viagra sont présents ici. Psychognique de la maladie est variable nature, et en l'absence déprimant facteur de puissance peut se redresser.

Les signes de l'apparition et du développement de l'impuissance

Ci-dessous les symptômes sont une indication pour le diagnostic de la dysfonction (endothéliale) le dysfonctionnement. Le diagnostic est valable si pendant un trouble de moins de 3 mois. L'identification du patient 1 ou plusieurs symptômes doit devenir un prétexte à la conversion de sa venue:

  1. La diminution de la capacité à obtenir une érection jusqu'à son absence. Même avec un fort désir et de l'absence de facteurs irritants homme ne peut pas obtenir une érection.
  2. Absence de l'érection. Lors de l'excitation du pénis augmente de volume, la poursuite du processus de développement de l'érection est suspendue. Pour un acte sexuel, un degré d'excitation manque, est perdue grâce à sa fermeté du pénis.
  3. Le manque de la durée de l'érection à temps. Le temps de l'excitation est trop court pour le bon achèvement de l'acte sexuel. L'érection disparaît dans le processus de l'éjaculation et n'est pas atteint.
  4. L'éjaculation prématurée, même chez les hommes avec une importante expérience sexuelle. Ce signe peut encore se produire lors de l'utilisation prolongée de l'abstinence, dans ce cas, il se réfère à une impuissance temporaire. Si l'éjaculation se produit avant le début de l'acte sexuel, ce qui indique la violation.
  5. Spontanée érections la nuit ou le matin n'est pas observée.
  6. L'absence ou une diminution significative de la libido.
  7. L'incapacité de commettre des mouvements de friction.
le médecin

Médicaux l'enquête implique le diagnostic de l'une des échelles psychométriques. La méthode recommandée est l'indice international de la fonction érectile, qui permet de quantifier l'état de l'érection et de déterminer le degré de gravité de ses troubles.

Spécifiques des signes de l'âge d'influence sur la puissance

Environ 50% des hommes âgés de 50 ans et plus confrontés à des troubles de l'érection. La réduction de l'incidence observée chez les plus jeunes, et l'augmentation, respectivement, chez les personnes âgées. La manifestation des changements d'âge porte profondément le caractère individuel. Chez certains hommes, ils se manifestent dans les 30-40 ans, et le corps d'autres ont réussi à lutter contre eux et à 60 ans. Un demi-siècle d'âge est définie l'étranger: jusqu'à lui dans la norme ne doit pas être des violations de la puissance (ou qu'elles sont mineures). Chez les patients célébré un certain nombre de variations naturelles des porteurs de risques supplémentaires pour la santé sexuelle des hommes dont l'impuissance après 50 ans peut se produire plus souvent que dans le plus jeune âge:

  1. La diminution de la libido en raison de la baisse des taux de testostérone. La testostérone est un élément clé, déterminant le degré de la libido. Il a également une incidence sur le système immunitaire, le métabolisme des glucides et des graisses, l'hématopoïèse, la densité minérale osseuse. Les pics de la quantité de testostérone atteint à la fin adolescente période et diminue progressivement après 30 ans d'environ 1% par an. À 60-65 ans (mais cette durée dépend de chaque cas particulier) se produit une interruption significative de la fonction érectile. Cet âge rend l'impuissance de plus en plus courante de la pathologie.
  2. Naturel de la réduction de la testostérone provoque également une augmentation de la durée de parvenir à la pleine érection et de la réduction de sa qualité.
  3. L'impact sur la puissance a l'athérosclérose, qui n'affecte pas seulement les vaisseaux du cerveau et du cœur, mais aussi le pénis. À la suite de cela entraîne des vasculaire dysfonction sexuelle.
  4. Après cinquante années, on observe une réduction de l'activité des glandes surrénales. Réduit le niveau de l'hormone DHEA (déhydroépiandrostérone) lors de l'enregistrement de la sécrétion de la corticotrophine. Aux conséquences de la pénurie de la DHEA peut être attribuée à une diminution de la libido, l'humeur dépressive, diminution de la puissance sexuelle. La diminution de masse musculaire et la force.
Impuissance temporaire

Dans le traitement des symptômes de l'impuissance, vous devez noter les cas de temporaire de la propriété. Il s'agit de l'éjaculation prématurée en l'absence d'une vie sexuelle régulière. Ce problème est la cause de l'impossibilité d'apporter de l'acte sexuel avant le terme prévu. Pour le résoudre, il suffit de normaliser la vie sexuelle.

À l'âge de réduction de la puissance naturelle et progressive extinction de la fonction sexuelle avec les années, quand l'âge de la reproduction est à sa fin. Il est important, pour qu'il se réalise progressivement. Une perte nette de la puissance va parler sur d'éventuelles pathologies.

Une diminution de l'activite arrive par une activité sexuelle. L'irritation constante des récepteurs du cerveau, des sinus veineux du pénis conduit à une diminution de leur sensibilité (de la résistance).

Pendant un tel état de temps différent. Il dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et le volume passés des charges. Qu'ils ont été plus longtemps, plus longtemps durera temporaire de la dysfonction. Après la cessation des charges de puissance progressivement restaurée.

Temporaires des cas ne sont pas des signes d'impuissance et nécessitent seulement d'actions correctives.

Le traitement de l'impuissance chez les hommes après 50 ans dépend du bon et rapide de trouver des causes de la maladie. À la question, comment lutter contre l'impuissance, la réponse doit donner le médecin traitant. L'auto-médication ici n'est pas acceptable et souvent dangereux. Lors de l'attribution de la thérapie par le médecin tient compte non seulement des symptômes caractéristiques: psychogènes et organiques, mais l'état général du patient. Souvent, les violations de la fonction érectile sont des maladies concomitantes:

  • le diabète (risque d'55%);
  • la maladie coronarienne (risque de 39%);
  • les maladies cardiaques et le tabagisme (le risque de développement de 56%);
  • la dépression (risque de 90%);
l'impuissance

Un impact négatif significatif sur l'état de la santé des hommes ont de mauvaises habitudes: le tabagisme, la consommation d'alcool à faible charge physique. De médicaments, exerçant une action sur le système nerveux central (neuroleptiques, les anticholinergiques et les médicaments antihypertenseurs) peuvent également provoquer l'impuissance.

À l'âge de 50 ans, période où de nombreux hommes commencent à se produire des variations naturelles de l'organisme, avec les existants de maladies chroniques peut créer des conditions pour le développement de la dysfonction érectile. La lutte contre cette maladie doit avoir une approche globale et nécessite une consultation de traitement et le respect du patient à un mode de vie sain.

17.08.2018